Vous savez que la publicité native est importante, mais qu’elle peut aussi être incroyablement difficile à maîtriser.

On vous comprend. Le monde de la publicité native est complexe. Vous devez déterminer vos audiences cibles, opter pour les meilleurs formats créatifs et définir les bonnes enchères en temps réel. Vous devez également choisir avec soin les sites médias sur lesquels seront diffusées vos publicités en fonction du contexte, de la pertinence et de la brand safety. Tous ces facteurs peuvent rendre la publicité native difficile à déployer et pas vraiment intuitive.

Pourtant, une fois les nuances de la publicité native maîtrisées, les bénéfices peuvent être extraordinaires. En offrant une expérience client plus transparente, vous pouvez augmenter l’engagement et vos revenus sur l’Open Web.

Alors, comment faire pour maximiser les résultats de vos publicités natives ?

Pour le savoir, nous avons fait appel à nos agences partenaires Taboola. Réparties à travers le monde dans des pays comme la France, l’Allemagne, le Danemark, l’Italie et les États-Unis, nous choisissons nos agences partenaires pour leur expertise en matière de publicité native et leur capacité à vous aider à développer votre activité.

Voici quatre conseils pour développer votre publicité native – en direct des experts.

1. Ajustez les enchères par site pour augmenter les performances.

Vous cherchez probablement à optimiser vos enchères en fonction du coût global par conversion (CPA ou Cost per Acquisition), comme vous le feriez sur d’autres canaux. Bien que cela puisse fonctionner sur des plateformes comme Facebook et Google, ce n’est pas le cas des publicités natives.

Les publicités natives étant censées s’adapter à leur environnement, la diffusion et le placement sur les sites jouent un rôle important dans leurs performances. C’est pourquoi l’agence britannique Version Two recommande d’ajuster les enchères de vos publicités natives site par site – et non selon le CPA.

Plus précisément, voici comment les annonceurs débutants, intermédiaires et avancés peuvent aborder le processus d’enchères :

  • Enchères pour débutants. Fixez systématiquement un coût par clic (CPC) inférieur à votre revenu par clic (RPC). Oui, vous ferez des bénéfices au début, mais vous gaspillerez également de l’argent en payant pour du trafic de mauvaise qualité. Cela nous amène à l’option d’enchère intermédiaire…
  • Enchères intermédiaires. Attendez que chaque site atteigne 2x votre objectif de CPA. Ainsi, si votre objectif de CPA est de 1€ par client, attendez d’atteindre 2€ par client. C’est un bon indicateur d’une tendance à la baisse dans la bonne direction. Ensuite, fixez un CPC inférieur à votre RPC, site par site. De cette façon, vous pouvez augmenter votre portée sur les sites les plus performants et la réduire sur les sites les moins performants.
  • Enchères avancées. Pour passer à la vitesse supérieure, ajustez vos enchères site par site. Au lieu d’attendre que chaque site atteigne deux fois les dépenses du CPA, utilisez une mesure de performance de substitution comme le taux de clics sur la page de redirection (CTR), le taux de rebond ou le taux d’ajout au panier. Cela vous permettra de réduire massivement vos budgets de test et de savoir rapidement quels sites et quelles campagnes fonctionnent.

Selon Version Two, la plupart des annonceurs ne vont pas plus loin que les enchères pour débutants ou intermédiaires, et n’atteignent pas leur objectif de ROAS au final. La stratégie d’enchères avancées, en revanche, peut vous aider à obtenir les résultats que vous recherchez avec Taboola. La stratégie native peut être intimidante au début, mais si vous êtes consciencieux et surveillez vos enchères avec cette tactique avancée, elle peut produire des résultats positifs pour les KPI de votre entreprise.

2. Développez une stratégie pour l’ensemble du tunnel de conversion.

Si vous utilisez les publicités natives uniquement pour accroître la notoriété de votre marque, vous passez à côté d’opportunités importantes de génération de leads et de conversions. C’est pourquoi 6H Media, une agence basée en Allemagne et aux États-Unis, suggère d’utiliser la publicité native pour renforcer une stratégie sur l’ensemble du tunnel de conversion. Ainsi, vous pouvez utiliser des campagnes natives pour atteindre et faire progresser les clients tout au long de leur parcours d’achat.

La plateforme d’apprentissage des langues Babbel, par exemple, a utilisé la plateforme de découverte native de Taboola pour toucher de nouvelles audiences et les convertir en clients payants. La marque a diffusé des contenus existants de son magazine en ligne auprès de lecteurs cibles du réseau de sites médias premium de Taboola. Ces publicités natives ont non seulement contribué à la notoriété de la marque et à sa découverte, mais aussi à plus de 20 % des leads du marketing de contenu de Babbel.

3. Reciblez les audiences natives avec des publicités Search.

Vous faites probablement déjà appel à des publicités Search pour toucher les audiences du bas du tunnel de conservion. Mais ces campagnes peuvent s’avérer coûteuses si elles ne génèrent pas de prospects à développer et à accompagner tout au long du parcours d’achat.

C’est pourquoi l’agence italienne BidBerry utilise les données des publicités natives pour alimenter ses campagnes Search. Plus précisément, elle recueille des données sur les clics, évalue les intérêts des utilisateurs, puis regroupe les audiences pertinentes pour les campagnes Search. Elle profite également de l’occasion pour vendre ces précieux segments d’audience à des fournisseurs de données afin d’augmenter ses revenus.

4. Réalisez des A/B tests sur les éléments clés de vos campagnes.

Selon l’agence américaine Stringo Media, les A/B tests seront toujours le meilleur ami des marketers. Que vous disposiez d’un budget serré ou de ressources quasi illimitées, les tests stratégiques vous aideront à optimiser vos investissements et à maximiser vos revenus.

Voici les cinq principaux éléments des publicités natives sur lesquels vous devriez faire des A/B tests :

  • Les créations publicitaires. Testez des images, des titres, des descriptions, des tailles d’annonces et des CTA pour voir quelles options trouvent le plus d’écho auprès de votre audience. Vous pouvez utiliser Taboola Trends pour tester les créations avant de les lancer et voir quelles images, vidéos, titres et mots-clés suscitent le plus d’intérêt sur l’Open Web.

  • Les audiences. Qu’il s’agisse d’audiences tierces, d’audiences similaires ou de listes blanches, divisez les campagnes par segment d’audience afin de pouvoir comparer leur efficacité.
  • Les placements sur les sites. N’abandonnez pas une source de trafic si elle ne donne pas de résultats immédiats. Avant de renoncer à un site, prenez le temps de tester un nouveau placement de page. Vous commencerez peut-être à constater une augmentation de la visibilité et de l’engagement.
  • Les offres. Testez les offres produits et les CTA pour identifier et confirmer vos articles les plus vendus. Si vous ne le faites pas, vous risquez de gaspiller de l’argent et de manquer de précieuses opportunités promotionnelles.
  • Les pages de redirection. Utilisez vos KPI et un outil de carte thermique pour tester une série d’éléments, tels que les titres, les images, les vidéos, les couleurs, la longueur du contenu, les boutons CTA, les formulaires d’inscription et les pop-ups. Vous pouvez également voir si les publicités sont plus performantes sur votre page d’accueil, au milieu d’un article ou au bas de votre site.

L’agence allemande GVD souligne également l’importance des A/B tests et de l’expérimentation. En effet, vous pouvez avoir des hypothèses sur les publicités qui fonctionneront, mais les données peuvent vous aider à en être sûr.

En fait, même les publicités natives que vous pensez être entièrement optimisées peuvent généralement être testées davantage. Comme le suggère GVD, “Jetez à la poubelle vos publicités trop parfaites“.

Faites passer vos campagnes publicitaires natives au niveau supérieur.

Tout ceci est bien plus facile à dire qu’à faire, non ? La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de gérer seul vos campagnes de publicité native. D’autant plus que le paysage publicitaire natif se développe, vous aurez besoin des bonnes ressources pour vous aider à remodeler vos stratégies et à obtenir des résultats.

C’est là qu’interviennent les agences partenaires de Taboola. Choisis pour leur expertise de la publicité native Taboola, ces partenaires certifiés peuvent vous aider à développer et à optimiser vos opérations de publicité native, afin que vous puissiez augmenter vos revenus et développer votre activité.

Prêt à rencontrer votre partenaire ? Cliquez ici pour trouver l’agence partenaire qui vous convient.

Initialement publié le:

Diffusez vos contenus avec Taboola